Accueil > budget > Une bouteille pour épargner avec des moyens limités.

Une bouteille pour épargner avec des moyens limités.


Dans les histoires de naufrages on lance une bouteille à la mer, espérant que le message qu’elle contient permettra de secourir les naufragés.

C’est aussi avec une bouteille qu’il est possible de réaliser une épargne.

Pourquoi une bouteille ?

Il y a … une bonne quinzaine d’années, un de mes frères collectionnait sa petite monnaie dans une bouteille de J@6k D@n1315 vide.

Au fil du temps la bouteille s’est peu à peu remplie, et le montant contenu dans bouteille s’est au final révélé non négligeable.

Cette somme a donc été amassée en épargnant à de nombreuses reprises de très petites sommes.

C’est en repensant à cela que j’ai décidé de « remplir ma bouteille »: après chaque achat, l’arrondi à l’euro supérieur est mis de côté.

Par exemple sur un achat de 45,37 euros, on pourra mettre de côté les 63 centimes manquants pour atteindre les 46 euros.

« Je règle mes achats par carte bleue », me direz-vous.

La « bouteille » peut rester virtuelle et il n’est pas nécessaire de collectionner la mitraille. Il suffit de déduire les sommes du solde du compte.

Pour ma part les petites pièces rouges sont réparties en fin de semaine vers les tirelires de mes enfants. Ma bouteille n’est qu’un compte virtuel dans mon document de tenue de comptes.

Un petit calcul

On peut admettre que la partie décimale du total d’un ticket de caisse est en moyenne de 50 centimes d’euros. Il manquera donc en moyenne 50 centimes pour arriver à l’euro supérieur.

En faisant les courses une fois par semaine, trois pleins de carburant par mois, et deux autres achats par mois, on arrive à 9 fois 50 centimes, soit 4 euros et 50 centimes par mois au total.

Pas de quoi fouetter un chat, me direz-vous.

Pourtant, les petits ruisseaux faisant les grandes rivières, au bout d’un an 12 fois 4 euros 50 aboutissent à une somme de 54 euros.

Comme dans de nombreux domaines la répétition de petits efforts peut mener à un résultat étonnant.

Une micro épargne

La « bouteille » est une micro épargne.

Micro car l’effort d’épargne est faible – quelques centimes à chaque fois.

Epargne car on se constitue de cette manière un petit « bas de laine » pour les cas d’urgence, les fêtes de fin d’année, ou les achats coup de coeur.

Certes, cela ne vous permettra pas d’effectuer de gros achats, mais c’est indolore – quelques centimes à la fois – et efficace – quelques dizaines d’euros chaque année.

Creative Commons License

Publicités
Catégories :budget Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. juillet 3, 2010 à 2:26

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :