Accueil > nanowrimo > NaNoWrimo: Un nom pour mes persos

NaNoWrimo: Un nom pour mes persos


Novembre arrive très bientôt, et avec lui le NaNoWriMo (no panic, no panic, no panic, …).

Comme l’an dernier je tente de le préparer, en m’y prenant quand-même beaucoup plus tôt.

Je tire d’abord certains des fils conducteurs nécessaires pour bâtir la toile de fond du récit, en y laissant les noeuds de l’histoire, qu’il faudra bien traverser ou contourner, sans oublier d’y inclure les personnages qui lui donneront du relief en y apportant leurs couleurs.

Je sais, dit comme ça c’est joli; en réalité c’est un peu le fouillis plus ou moins désorganisé mais l’idée est là.

Les persos … auront entre autres besoin d’une identité forgée sur mesure, d’une vie, d’un nom…

Et oui, trouver un nom, des noms …

Donner un nom à son fils ou à sa fille n’est pas immédiat, mais on a plusieurs mois pour y parvenir, même si l’on se décide finalement assez tôt. On puise dans les envies du couple, les « Et si… », les « Ah non, pas ça! »; on puise dans l’histoire familiale, en remontant s’il le faut plusieurs générations. Au final on y arrive.

Pour une nouvelle, un roman, une histoire, c’est plus ardu. Pour le NaNoWriMo, il ne me reste maintenant que quelques jours, et hors de question de changer en cours de route; ce serait comme changer le nom du boulanger d’ici et lui donner celui du pharmacien d’un autre village. Si j’étais capable de créer une histoire du niveau de « Dédales », trouver des noms serait un soucis moindre, presque secondaire même, mais là…

J’ai jusque lors utilisé deux méthodes : l’improvisation (presque) totale, et le « casting »

L’improvisation

Pour « Page Blanche », j’ai improvisé, j’ai pris au plus court, et mes personnages n’ont reçu qu’un prénom, et bien souvent juste avant leur entrée en scène. De Ed l’enquêteur à Sam la jeune amnésique, chaque prénom a été décidé à la volée, en piochant parmi les quatre ou cinq qui me venaient à l’esprit celui qui me semblait coller le mieux au nouvel entrant. Certains se sont imposés d’eux même. Pour d’autres cela m’a demandé un peu plus d’efforts.

Chacun des persos de « Page Blanche » a bien sûr un nom de famille, mais celui-ci n’apparaît tout simplement jamais.

Le casting

Dans « l’Arracheuse d’Âmes » au contraire, chacun a reçu une identité complète dès avant le début de Novembre. Nom et prénom, prénom et nom, parfois un titre ou un grade, c’est selon. Cela complète chaque personnage, lui donnant un peu plus de profondeur, et permet de le désigner selon le point de vue des intervenants.

Certains noms ou prénoms sont encore une fois arrivés tous seuls, tel Fuller, Lebrac, Desirae tandis que d’autres dû être totalement forgés, pesés, essayés et testés.

En passant j’ai découvert à posteriori certaines de ces identités ont bel et bien été portées, même si la personne réelle n’avait rien à voir avec l’arracheuse… comme quoi on n’invente jamais vraiment, on se contente seulement d’innover quelque peu.

Dans certains cas, j’ai donné un prénom à un nom, et inversement pour d’autres, suivant la personnalité incarnée, et suivant la distance que j’ai voulu mettre entre les persos, et j’espère entre le personnage et le lecteur.

Quelques méthodes

Pour l’aspect pratique, voici plusieurs aides pour créer des identités :

  • lire beaucoup
  • puiser dans les connaissances, personnages publics, historiques
  • utiliser la méthode du calendrier: y piocher un nom ou prénom au hasard jusqu’à en dégoter un qui nous plait
  • établir à l’avance, tout au long de l’année une liste des prénoms que l’on souhaite faire figurer, un jour, dans un récit
  • utiliser un générateurs (page web, grille de calcul, programme), itérer jusqu’à obtenir l’effet recherché
  • piocher dans les identités sur les forums et autres BBS
  • regarder des séries, films, émissions littéraires ou autres (chez-moi cela ne fonctionne pas car généralement la télévision m’endort en moins de cinq minutes)
  • tenter de remixer la liste obtenue donne parfois des résultats intéressants
  • savoir se contenter du nom (ou du prénom) seul, voire du surnom ou de la fonction

Les possibilités sont presque infinies. Plusieurs fils de discussion sur les forums du NaNoWriMo portent sur ce sujet alors bonne lecture, et bonnes recherches…

Creative Commons License

Publicités
Catégories :nanowrimo Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. janvier 15, 2019 à 12:15

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :