Accueil > life > Reprise sportive

Reprise sportive


Reprise sportive… si on veut. Il s’agit plutôt d’une remise en forme progressive à vélo, entamée l’été dernier.

 

J’ai acheté une espèce de city bike de marque grand public. J’aurais pu choisir un modèle léger, routier, mais j’ai préféré la voie du char d’assaut avec un bidule lourd mais solide, et des parcours sur chemins de terre à peine aménagés, histoire de devoir réellement pousser pour avancer, avec de quelques courtes portions de route.

Après des début progressifs début Juillet, tous les trois, puis deux jours, j’ai allongé les distances tout en sachant rester raisonnable. En Août, je faisais chaque jour deux parcours de quinze ou vingt kilomètres chacun, avant de devoir ralentir le rythme avec la reprise du travail et le raccourcissement des jours en Octobre, et pour finalement arrêter sur problème mécanique, cassette et chaîne cassées. Ensuite, le temps est devenu trop mauvais pour que ce soit intéressant.

Après un arrêt de quatre mois, le temps de récupérer le bidule au SAV, et de laisser passer le gros de l’hiver, j’ai commencé mon décrassage d’avant printemps mi-Février dernier, avec un premier parcours d’une dizaine de kilomètres.

Ça s’est beaucoup mieux passé que ce que je craignais : il faisait presque bon au moment de partir, très chaud une fois lancé, et à part une portion de boue bien gluante entre deux champs, j’ai pu tenir mon rythme sans trop de difficulté.

Une semaine plus tard, second parcours. Il ne faisait pas froid ; c’était pire ! Ça caillait franchement, et ça ventait à écorner les bœufs, contraire en partant, et contraire en revenant. Sans être une galère sans nom, cette session a été bien plus difficile que la première, et je suis arrivé au bout avec l’impression d’avoir les poumons secs comme du talc.

Ne nous laissons pas abattre ; c’est difficile et je m’y attendais. D’un autre côté, si c’était facile, quel intérêt ?

Encore quelques parcours, et je pourrai à nouveau augmenter la distance et, les jours allongeant, faire plusieurs parcours par semaine.

Le but de tout ça ?

Iron man. Non, je déconne !

Retrouver un semblant de forme pour me faire quelques petites randonnées en mode touriste sur plusieurs jours, avec l’équivalent moderne d’une canadienne (l’abri, évidemment), et un peu de ravitaillement.

Creative Commons License

Publicités
Catégories :life Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :