Univers complexe


Cutting the Stone (detail)

– ‘lo John !
– ‘lo Sir ! Comment vas-tu bien mieux que si ça allait beaucoup moins bien ?
– Ben en réalité, pareil ! J’ai bon ?
– En fonction du spin de l’électron de troisième couche associé à celui de l’anti gluon au cœur d’une étoile naine à neutrons, 1 partout.
– à neutrons ou à protons ? Parce que ça ne change rien, ne l’oublions pas ! Et donc résultat contradictoirement non faussé !
– Après tout, pourquoi pas, en mesurant la vitesse de rotation de manière péremptoire.
– Péremptoire OU perpendiculaire, évidemment !
– Oui, évidemment  , mais parce que l’angle delta/mu est anti égal sinon ça marche moins bien
– anti-égal métaphysiquement ou sporadiquement ?
– anti égal métaphysiquement et sporadiquement, vu qu’on est dans un univers complexe étendu et que du coup le poids de la couleur devient non négligeable si on pousse l »étude jusqu’aux quarks étranges avec un charme négatif.
– Je comprends mieux ! Si on extrapole, on pourrait donc dire que, dans un sens (comme dans l’autre d’ailleurs), on n’est pas en mesure de dire que ça va ou pas (et réciproquement) puisque que, péremptoirement, l’univers complexe rend intangiblement sporadique la notion même de couleur.
Et vice et versa…

Creative Commons License

Publicités
  1. juin 13, 2017 à 1:42

    A fortiori, pas mieux !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :