Accueil > internet > Sociaux, sociaux, faut voir !

Sociaux, sociaux, faut voir !


J’ai des comptes Facebook, Twitter, Google depuis si lontemps que j’ai oublié quand ça a commencé. Les réseaux sociaux, ça pourrait être bien, profitable, intéressant. Et il y en a tellement… Cette page, justement en liste une centaine.

Un constat

Sans être allé jusqu’à être inscrit sur autant de sites différents, je pense ne pas avoir assez de mes deux mains pour compter les réseaux sociaux sur lesquels je suis inscrit. Même si je n’y passe pas des heures chaque jour, consulter tous ces … trucs, et y participer, ça prend du temps et de la bande passante cérébrale.

Or, je ne peux pas, et je ne veux pas y passer tout mon temps libre. Comprenez, il y a quelque-chose qui s’appelle la vraie vie, là, dehors, ou même dedans, et tout le temps passé à regarder des vidéos, des photos, des listes, tout ce qui fait le fil d’actualités sur chacun de ces réseaux sociaux n’est plus disponible pour créer, imaginer, penser, partager, lire, bricoler, voir de vrais gens.

Internet, et en particulier les « réseaux sociaux » devaient permettre de partager nos passions, nos envies, nos créations. Ils le permettent toujours, mais de changement de contrat de licence en obligation diverses et abusives, comme de donner son identité réelle – je préfère « pseudonymer », désolé – tout ça s’est mué en de multiples machines publicitaires. Ca craint d’autant plus que la sélection de « l’actualité » affichée est loin d’être transparente. Facebook, par exemple, décide en toute autonomie de ce qui pourrait m’intéresser… en fonction de ses propres intérêts financiers.

A l’évidence, je participe au phénomène. Les articles de ce blog, par exemple, ont été annoncés sur Facebook et Twitter.

Pourtant, depuis quelques semaines mois, je sature. J’ai bien essayé de réduire la voilure en supprimant quelques comptes, en me désabonnant de dizaines de groupes et relations toxiques. Il en reste encore trop ! Trop de certitudes, trop d’extrêmes, trop de zélotes et de prosélytes, trop de bashing, trop de « Trop Kawaï! », trop de tout !

Alors, que faire ?

Je ne compte pas me couper de _tous_ les réseaux sociaux. Simplement, je vais écrêmer sévère et ne conserver que quelques (moins de cinq) mediums, dont Mastodon et Diaspora. Ces deux-là ne sont pas les plus courus, mais leur fréquentation – pour le moment – plus faible et leur plus grand respect de l’utilisateur valent bien qu’on s’y intéresse.

Voilà. Décision prise. Stop et fin, page suivante.

Bien sûr, je ne vais pas tout supprimer d’un coup, et pas tout de suite. NaNoWrimo approche à grands pas, et comme chaque année il va me laisser sur les rotules pour une bonne semaine. Décembre sera le bon moment pour entamer ce grand ménage, histoire de commencer la prochaine année plus léger.

nota: le brouillon de ce billet a écrit sur Frama.site

Publicités
Catégories :internet Étiquettes :
  1. octobre 18, 2017 à 7:39

    Top, j’adhère.

    • John Butcher
      mars 12, 2018 à 8:41

      Hey man ! Je viens seulement de percuter que tu as un WordPress aussi ! A quand un nouvel article ?

      • mars 16, 2018 à 2:58

        Hey man, oui pour bientôt … et on pourra commercialisé ici même ? lool

      • John Butcher
        mars 16, 2018 à 5:03

        Commercialiser?

  2. John Butcher
    décembre 3, 2017 à 1:59

    Google +, Tumblr (oui, j’avais un Tumblr), c’est fait. Twitter, cette semaine

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :