Accueil > s'organiser > Des geek lasagnes…

Des geek lasagnes…


J’ai tout récemment fait la liste de mes projets en cours. Ce n’est – malheureusement ou heureusement, suivant l’angle de vue – qu’une partie de tout ce que j’ai commencé.

Les idées viennent plus vite qu’il ne faudrait, et chaque idée à peu près valable donne lieu à un brouillon de multiples brouillons, que ce soit sur papier ou sur l’établi, la table de salon, voire même la table de cuisine. En faisant « un peu » de rangement, j’en ai retrouvé une petite flopée bien installés dans leur coin et vivant leurs vies tranquillement sous diverses strates de documents, de brouillons, de revues, etc.

Des geek-lasagnes !

En vrac, une horloge à écran oled, le pico puter (en pleine hibernation tardive), une autre horloge « matrice de leds », un mod de boîtier de commande pour bandes de leds, le Blackstrad et sa tripaille soigneusement emballée, la future pi-station, divers essais d’adaptation d’une webcam sur un télescope… Je n’ai pas fini de creuser. Beaucoup d’électronique, mais aussi des projets en bois, en carton, en verre, en cuir…

Rillsoft-multi-project-gantt-chart

Comment s’en sortir

La réponse la plus immédiate est d’arrêter de commencer de nouveaux projets et d’écluser tout ce qui est en cours. Pas facile quand les idées viennent façon génération spontanée !

C’est clair que je dois vider la liste des « en-cours », mais comment éviter de l’allonger plus vite encore ?

Principe #1

Ne pas commencer un nouveau projet avant d’en avoir terminé deux. Je ne bricole pas que de l’électronique , et je peux me concentrer sur deux ou trois petits projets en cours sans me cantonner à un seul domaine.

Principe #2

Réserver du temps pour chaque réalisation. Je ne regarde pas la télévisions, ce qui me laisse deux bonnes heures le soir après les corvées quotidiennes. C’est suffisant pour avancer suffisamment vite et voir la progression avant d’aller se coucher, content du travail accompli.

Principe #3

Un projet, une semaine. Le BlackStrad, par exemple, est en vrac depuis bien trop longtemps, alors que le « gros-œuvre » pourrait être terminé en quelques soirées.

Principe #4

Un projet, un article sur le blog. C’est pour la motivation. Ça ne sera pas forcément un gros article ; une brève suffira parfois.

Principe #5

Commencer tout de suite.

Euh… J’peux pas, j’ai piscine.

Avant de commencer « tout de suite », il va falloir prioriser, en commençant par les plus petites-choses. Par effet boule-de-neige, ça devrait me libérer de la place et des neurones.

Deuxième effet, ça devrait aussi me permettre de commencer de nouveaux projets de profiter enfin de mes réalisations.

On s’y met ?

Allez, un premier lot, dans le désordre :

  • Une plateforme mobile (sur roulettes) pour mon rack à basses.
  • Un clavier « analogique » – si-si ! – nécessaire pour plusieurs projets à base de micro-contrôleurs.
  • Un éclairage à leds pour mon imprimante 3D.

Creative Commons License

Crédit photos/images :

Publicités
Catégories :s'organiser Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :