Accueil > Jardinage > Cultures et orteils de trolls

Cultures et orteils de trolls


L’été est bien avancé, les cultures aussi. La plupart des blés de la région ont déjà été moissonnés, une partie des légumineuses a été récoltée, les tomates donnent à plein. Le feuillage de mes plants de pommes de terre commence à sécher malgré un arrosage mesuré mais régulier. Les petits fruits verts de la taille de gros raisins commencent à tomber au sol. Je vais laisser retomber les « verts », ou « fannes » comme on les appelle par ici, pour une récolte d’ici quelques semaines. J’espère obtenir plus que les trois kilos de l’an dernier, ce qui était une performance pour un premier vrai essai.

Une autre de mes cultures en bacs est celle des piments. Je crois que ce sont des piments basques, mais je n’en suis plus très sur. Ce qui est certains, c’est qu’ils poussent très bien malgré tous les avertissement qu’on m’a donnés. « Ce sont des hybrides, les fleurs seront stériles » ou encore « Pourquoi tu t’embêtes à semer ? Achète des plants, tu gagneras du temps ! »

Mouip. Apparemment, mes semences ne savent pas ce que les mots « stérile » et « hybride » veulent dire, puisque année après année, je sème les graines de la récolte précédente. Année après année, j’ai tellement de piments que je ne peux pas tout consommer, même en produisant de l’huile pimentée, en déshydratant les fruits pour faire mes sauces pendant l’hiver. Ce qui est certain également, c’est qu’ils ne ressemblent à rien, sauf peut-être à des orteils de trolls. Enfin, j’imagine…

En parlant d’huile pimentée, la recette est simple : mettre des gants en latex – la capsaïcine ne pardonne pas – puis placer un bouquet garni dans une bouteille, une ou deux gousses d’ail, quelques morceaux de tomate déshydratée, et des piments entiers ou coupés en tranches d’un centimètre d’épaisseur, avec ou sans les graines, puis remplir la bouteille avec de l’huile – colza, olive, ou autre suivant les goûts. En quelques semaines au frais et à l’abri de la lumière, l’huile se colore et prend le goût des piments et du bouquet garni.

Quelques gouttes sur une pizza, deux cuillers à soupe dans une marinade, ça change tout.

Creative Commons License

Publicités
Catégories :Jardinage Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :