Accueil > Zen > Les « Pourquoi? »

Les « Pourquoi? »


Je ne parlerai pas ici du fameux « Pourquoi? » que nous servent les petits enfants. « Pourquoi le ciel est-il bleu ? ». « Pourquoi la lune elle nous suit-elle ? ». « Pourquoi on arrose le feu ? ». Un pourquoi plus profond, moins immédiat que ceux-là.

Chacun vit sa vie comme il l’entend. Plutôt, chacun vit sa vie comme on lui a fait comprendre qu’il fallait le faire. Le libre arbitre est une réalité, bien sûr, pour ce qui est du détail, mais dans l’ensemble la voie de chacun est assez balisée dans les grandes lignes : étudier, trouver un travail, se mettre en couple, de préférence avoir des enfants, acheter une maison, etc.

Ce n’est pas négatif, loin s’en faut, et tout se tient à peu près, mais dès que l’on s’éloigne un tout petit peu de la grande ligne du communément admis, un grand « Pourquoi ? » finit par arriver, un peu comme un cheveu sur la soupe ou une coquille dans l’omelette.

« Pourquoi tu t’embêtes à bricoler ce truc ? Achètes-en un, ça ira plus vite », « Pourquoi tu écris des histoires ? Il y en a plein de toutes prêtes dans les librairies », « Pourquoi tu vis seul ? Trouve-toi une petite copine! », « Pourquoi tu n’achètes pas une maison, au lieu d’en louer une ? » . Bref, dès qu’on ne fait pas « comme tout le monde », ou comme « tout le monde »  pense qu’il faut faire, cette fameuse question revient sur le devant du tableau.

Même si c’est parfois un peu « lourd », la question n’est pas si idiote ni anodine que ça. Chaque décision, chaque habitude, chaque activité a son pourquoi. Ses pourquoi. On pourrait éluder cette question sans plus s’y attarder, mais tenter d’y répondre peut nous ouvrir quelques portes. Un « pourquoi ? » ce sont aussi des « pourquoi pas ? », des « et si je faisais autrement ? », des « comment ? » Chaque réponse même partielle, et chaque nouvelle question peut en faire naître  d’autres. Pourquoi, comment, et si, … ?

Ça paraît sans fin, et ça le devient, mais des boucles, des convergences peuvent se former, et toute cette farandole de questions et réponses peut nous donner un moyen de mieux voir comment nous fonctionnons, pourquoi tout ne va pas comme l’on voudrait, ou comme on pense qu’on le voudrait. Certaines réponses d’apparence anodine pourraient s’avérer de bonnes directions pour améliorer que qui peut l’être. Une petite chose en entraînant une autre, par effet « boule de neige » tout ce processus peut devenir un formidable outil pour améliorer notre vie et la mener là où nous le souhaitons réellement, dans la mesure du raisonnable. Le tout est de définir ce qui est raisonnable. Et là, on touche à de nouvelles questions. Qu’est-ce qu’il est raisonnable d’attendre ou d’espérer, et pourquoi, comment, … ?

Creative Commons License

Publicités
Catégories :Zen Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :