Accueil > Ecrire > Nanowrimo 2018, jour 30

Nanowrimo 2018, jour 30


L’édition deux mille dix huit du NaNoWriMo s’achève ce soir.

Mon histoire est terminée, mis à part quelques petits plots holes, tous les arcs sont refermés, presque toutes les questions on reçu des réponses, bref, c’est terminé.

J’ai le luxe de pouvoir prendre du temps pour écrire en novembre ; atteindre les cinquante mille mots n’est donc problème, même si j’ai toujours un gros doute au moment de commencer. Allergie aux plans, mode Full Metal Panster, etc. Heureusement, mes persos tirent leurs fils au fur et à mesure de ce qui leur tombe dessus. Ils se trompent, prennent de mauvaises décisions, ce ne sont que des humains de papier, après tout, mais ils font avancer le bousin.

Il y a plusieurs choses à retirer de cette année.

L’écriture d’abord

Mon nanowrimo 2018, c’est

  • 137 sessions d’écriture pour une durée totale de 21h et 18 minutes
  • plus de 87 300 mots au total (les 50k ont été atteints dès le 17 du mois)
  • un peu plus de 2900 mots par jour, soit un moyenne d’environ 4000 mots par heure o_O

L’histoire de cette année n’a toujours pas de titre, mais ça va venir. J’y ai envoyé moins de persos que d’habitude, l’essentiel des événements tournant autour de Moss, Mara et Ernst, sans oublier le vrai personnage principal, le navire « Stephen Hyll » que je traîne dans mes récits depuis plusieurs années. Moins d’action, plus d’états d’âmes, une violence non voulue mais parfois nécessaire, sans qu’il n’y ait de véritable boucherie.

Les corrections vont prendre du temps, même si je pourrai m’aider de mes notes prises au fur et à mesure, mais c’est normal, me concernant, vu que je laisse toujours reposer mes textes très longtemps avant de m’y remettre. D’où mon challenge principal qui est de « terminer cette bondieuserie d’histoire avant la fin du mois ». En passant, je me suis surpris à de nombreuses reprises à reformuler ou rechercher une meilleure formulation pour certaines phrases, mais je vais y remédier, vu que je n’ai pas envie de finir planster ou pire encore.

Sur le plan personnel

Je suis un ours. Gentil, enfin, je crois, sympa, ouvert, mais  parfois abrupt, et profondément asocial, introverti, privé. Ça ne m’empêche pas de socialiser, mais je choisis mes relations. En passant, Titi et Steph, si vous me lisez, on doit toujours se faire un resto depuis la dernière nouvelle année.

En particulier, j’adore les writeins, même si au fond je n’y écris jamais beaucoup, et les petites soirées nano au resto. Cette année un problème de tendinite récalcitrante m’a empêché de conduire et donc de me rendre aux événements du nano Lillois. Ce n’est que partie remise. Avril, c’est bientôt, non ?

Le nanowrimo Français

Attention, je vais faire mon ronchonchon : un constat, et un souhait.

Le nano français c’est quatre régions. QUATRE ! Avec plusieurs fils de discussions assez communs sur chacun : présentations, questions du jour, les 10k, les 20k, les événements, la ML day… Des nanoteurs qu’on connait depuis notre tout premier mais répartis sur les quatre régions
Quatre régions pour … 1571 + 1031 + 135 + 401 = 3138 participants cette année.

Du coup, si on est inscrit sur plusieurs régions, et je ne pense pas être le seul dans ce cas-là, on se présente plusieurs fois, on répond à plusieurs questions du jour chaque jour, on répond à un fil ici, un autre là, ah mince je me suis trompé de forum, et ce sujet que j’ai vu l’autre jour, mais c’était où ? Sur quelle région se trouve tel nanoteur/telle nanotrice ? Ah non c’est pas Lille, c’est Paris. Euh non, Auvergne en fait. Et pourquoi un fil de discussion commencé sur Lille ne pourrait-il pas continuer sur Auvergne/etc ?

Même constat pour les messageries instantanées. Un chan IRC, et moults chans sur Discord. On peut dire que l’interface IRC du chan historique n’est pas top de la modernité, mais elle est efficace. Mais soit, Discord c’est joli, tout beau, on peut mettre le son, des vidéos… Donc X canaux de discussions instantanées. Pas très pratique de tout suivre en même temps qu’on écrit, ou entre deux ww par exemple.

Quand j’ai commencé à nanoter, il n’y avait qu’une seule région, et ça fonctionnait très bien, même si on ne peut pas toujours contenter tout le monde. Un forum français, un chan officiel, voilà, tout le monde se connectait sur le chan (aujourd’hui pourquoi pas sur discord) , et hop, conversations dans tous les sens et quand on souhaitait un échange au calme, il suffisait d’ouvrir une nouvelle conférence/un nouveau chat room juste le temps de…

Mon souhait pour le prochain nanowrimo ?

Avec la multiplication des chans et des régions, je trouve qu’on a perdu cet espace commun d’échange et d’émulation. Je pense que l’on devrait en revenir à une seule région pour la France, avec un collège de plusieurs co-ML, pourquoi pas les actuelles, et un seul forum France comprenant et les sujets généraux (présentations, etc) et les sujets plus locaux ou spécifiques.

Voilà, c’était ma petite ronchonnerie – je suis un ours, souvenez-vous, bonne pâte mais râleur sur les bords.

La fête n’est pas gâchée pour autant, car…

Pour terminer ce billet

J’ai pris autant de plaisir que les années précédentes à voir évoluer mes persos dans le merdier sans nom où je les ai précipités. Moss, par exemple, de post ado en mauvaise santé est devenue quelqu’un de la trempe d’une Lucile Akashi (cf « Scars », écrit lors du nano 2017), en plus instinctive, moins formatée, mais aussi beaucoup plus secouée par les événements dans ses certitudes et son éthique. Un perso que j’aurai plaisir à réutiliser par exemple pour une « Tranche de Vie » lors du camp nano d’Avril.

Pour conclure, c’était un très bon nano 2018.

Mes remerciements aux ML pour leur animation et leur soutien envers les participants. Vous faites un travail formidable.

Félicitations également à tous les participants, qu’ils soient quinquagintamilliaverbistes ou non.

Creative Commons License

Catégories :Ecrire Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :