Accueil > Ecrire > Rencontres asymétriques

Rencontres asymétriques


Repas terminé.

Enfin, repas … il faut voir. Au sens où ça comble le creux du midi, c’est mission accomplie. Quelques frites, un steak végé, d’ailleurs un peu trop à mon goût ce coup-ci, le tout arrosé de Château-La-Pompe cuvée spéciale carafe.

Ce n’est pas la qualité de la nourriture que je recherche ici, car on peut trouver mieux ailleurs pour à peine plus cher.

Ce qui m’importe, c’est l’endroit où je suis installé, non par habitude, mais pour ce qu’il offre à voir. Les gens. A chaque repas dans ce restaurant populaire – au sens premier du terme – c’est tout un réservoir d’inspiration pour les protagonistes de mes écrits : des gens de tous genres et de toutes situations sociales, ou presque.

Il n’y a aucune interaction de ma part, aucune conversation, aucune intention. J’observe, tout simplement, mon carnet prêt à recevoir ce qui voudra bien se présenter. Une phrase, une personne, une situation qui sort du lot, et c’est une toute nouvelle porte sur l’imaginaire. Le monsieur ventripotent à l’extrême qui souffle en se dirigeant vers la sortie, la dame qui tente de sauver les apparences lorsque son rejeton pousse une braillante à en rendre Beethoven sourd une seconde fois, …

Pas besoin de s’attarder sur l’un ou sur l’autre, quelques secondes de leurs façons d’être suffisent souvent, mais parfois, c’est un futur personnage presque entier qui surgit à l’occasion de ces rencontres asymétriques. Angie a été créée de la sorte, inspirée par cette étudiante bossant ses cours tout en avalant distraitement ses crudités. Ulysse, dragueur à tout va mais apparemment abonné aux râteaux a eu plus de chance dans mon univers alternatif. Cette autre femme très propre sur elle, habillée « chic », détonnait dans ce milieu plutôt CSP moyen dans son ensemble. Elle est devenue, dans ma version, dirigeante d’un cartel industriel. Parce que.

Repas terminé, donc, mais les aventures de mes persos ne font que commencer…

Creative Commons License

Publicités
Catégories :Ecrire Étiquettes :
  1. 18 décembre 2018 à 10:03

    J’aime faire ça aussi même si je ne le fait plus suffisamment.
    Et j’aime la façon dont tu le racontes

    Aimé par 1 personne

    • John Butcher
      18 décembre 2018 à 13:14

      Merci, cher Comte, pour ce bon coup de boost. Ca me requinque un max.

      Aimé par 1 personne

      • 18 décembre 2018 à 13:24

        Content de faite plaisir 😊

        J'aime

  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :