Accueil > informatique > « Oui-Oui, les Shadoks et la Plancha », épisode 2

« Oui-Oui, les Shadoks et la Plancha », épisode 2


Voici la suite, et la fin de mes déboires avec l’installation de Windows 10 sur un PC cible neuf, confer « Oui-Oui, les Shadoks et la Plancha » pour la première partie.

Broken-Window-20130513

Le PC en question fonctionne maintenant correctement. La différence avec les échecs répétés que j’ai eu à subir ? Allons-y par étape par étape.

La clef USB Windows 10

La clef USB fournie dans le package « Windows 10 familial » me semble défectueuse, même si des tests de base n’ont rien remonté. Dans le doute, je préfère ne plus l’utiliser…

Clef USB d’installation perso

J’ai créé cette clef en utilisant le Windows 10 installé sur ma plancha. Rien de bien compliqué, il suffit de lancer un utilitaire dont j’ai oublié le nom – une petite recherche avec Qwant donnera la réponse – puis de cliquer une ou deux fois, et enfin de patienter.

Test de disque dur

Après démarrage du PC sur un DVD Linux, ni gparted ni fdisk n’ont trouvé la moindre table de partitions sur le disque cible, Linux refuse de le monter, créer une nouvelle table de partition se solde par un échec et une insulte et une bête commande « dd » m’a sorti des erreurs d’entrée-sortie par rafales à en faire pâlir la sulfateuse d’un Warthog. Conclusion…

LE DISQUE EST FOIR… DÉFECTUEUX !

L’installation, enfin !

J’ai remplacé le disque défectueux par mon disque dur de réserve, de même marque et même capacité, mais d’un modèle différent. PC toujours ouvert, clef USB insérée, faire deux ou trois tours d’hélice pour amorçer, contact, magnéto, et hop, ça tourne comme une horloge !

Du boot à la fin de l’installation, il s’est à peine écoulé un quart d’heure, et quelques mises à jour plus tard – autant profiter de la fibre récemment installée – le PC est fin prêt pour être restitué à son propriétaire.

Côté performances, on ne peut pas être déçu vu les specs de l’ordinateur. Au boot, par exemple, il passe plus de temps dans le BIOS/UEFI qu’à démarrer le système. Libre Office, Firefox, et les quelques autres applications testées démarrent des plus rapidement.

Le disque défectueux, maintenant

Comme dit précédemment, il s’agit d’un disque neuf acheté via mazone, mais le délai de retour de trente jours, dont je doute de la légalité est dépassé. J’ai dû contacter directement le fabriquant, qui m’a après quelques vérifications fourni un bon de retour pour échange.

Le disque soigneusement emballé doit maintenant se trouver quelque-part entre Lille et Paris.

Leçons apprises !

Leçon #1 – Toujours vérifier le matériel dès réception, même si c’est chi « on a le temps, je ferai ça demain » . Le fait est qu’on n’est jamais demain, alors on prend le temps tester le matériel le jour même, au pire le lendemain. Ca peut éviter de perdre du temps plus tard, car plus tard, c’est peut-être trop tard.

Leçon #2 – Je confirme ce que j’ai dit dans « Oui-Oui, les Shadoks et la Plancha » : WINDOWS C’EST DE LA DAUBE MAL CUITE ! Pourquoi cette merde sa… cochonnerie même pas vivante n’a-t-elle pas détecté que le disque posait problème, et pourquoi l’installation a-t-elle tenté d’aller au bout, alors que le disque était vraiment mal cuit, lui aussi ?

Leçon #3 – Toujours avoir une clef d’avance. J’ai dû utiliser la clef de mon Raspberry pi, comme quoi, les cordonniers…

Creative Commons License

Publicités
Catégories :informatique Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :