Accueil > écriture > Quatre mots dans un carnet

Quatre mots dans un carnet


De temps en temps je parcours mes anciens carnets. Au fil de pages ouvertes « au petit bonheur, la chance », je redécouvre des idées, des « incipit » (mot apparemment invariable, je viens de l’apprendre), des listes de noms, de titres, des phrases qu’il m’a semblé à l’époque devoir inscrire quelque-part, des ébauches d’articles ou de micro nouvelles, en bref, de véritables fourre-tout à idées…

Les plus anciens – tout est relatif – de ces carnets sont peut-être les plus intéressants, avec parfois des inattendus. Une suite à « Page Blanche » que j’ai un temps envisagée puis abandonnée pour finalement l’oublier. Idée aujourd’hui bizarre, vu que ce premier roman, que j’hésite toujours à proposer à la parution pour des diverses raisons, me semble entier, complet, même si…

Bref, des notes en tous genres, parfois à me faire douter de ma mémoire. « La Morsure du Givre », par exemple. Quatre mots griffonnés à je ne sais quelle occasion vers 2013 si j’en crois la suite du carnet. Je me souviens de la neige de cette année-là, mais pas pas qu’il ait gelé à pierre-fendre. Là, c’est mon cerveau qui semble gelé.

Dernière impression d’un rêve ou d’un cauchemar notée à la va-vite avant que le quotidien ne l’efface presque irrémédiablement ? « La Morsure du Givre » m’apparaît maintenant comme la douleur d’une mémoire figée entre deux ou trois neurones, mais inaccessible. Impossible de remettre la main sur l’origine de la chose.

En dernier recours, ma mémoire faisant définitivement défaut, je me suis hasardé à soumettre ces quatre mots tout simples à une recherche sur les internets. Et Wikipedia lux fit.

Paru en 2013, « La morsure du Givre », septième opus de la série « Mercy Thompson » de Patricia Briggs est classé dans la catégorie bit-Lit, fantasy urbaine.

C’est … très éloigné de ce que j’affectionne habituellement. Du coup, si la mémoire m’est revenue, je ne comprends toujours pas le pourquoi de cette note de 2013.

Pour les amateurs qui ne la connaîtraient pas encore, la série est certainement intéressante, alors n’hésitez pas…

Creative Commons License

Publicités
Catégories :écriture Étiquettes :
  1. janvier 8, 2019 à 8:24

    Il m’arrive de sourire en lisant mes carnets. Entre deux ébauches d’idée, il m’arrive de découvrir… une liste de courses !

    Quand à Mercy Thompson, c’est une série assez intéressante (même si ma dernière lecture d’un tome commence à dater un peu)

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :