Accueil > vie du blog > Il va falloir s’y remettre, mais bon…

Il va falloir s’y remettre, mais bon…


J’avais en tête un petit article en forme de bilan des vingt dernières années, suivi d’une liste de mes projets pour les vingt prochaines. Et puis non. Je n’aime pas les bilans, et même si je n’ai pas vu passer les vingt dernières années, difficile de se projeter dans les vingt prochaines. Cinq, ce serait déjà un gros morceau, et deux, déjà pas mal.

En réalité, c’est un peu le creux de la vague. Pas assez de temps, trop de fatigue, pas trop d’envies. Même mes corrections sont à l’arrêt, et mon bureau, qui aurait dû être prêt pour le printemps dernier, est loin de tenir sur ses pieds. Il va falloir s’y remettre, mais… mais bon…

Bear Sleeping (11842384304)

Il y a ce déménagement à préparer, un logement à trouver, dans mes moyens tant qu’à faire. Et ces organismes de logements qui ne me proposent qu’un appartement, dans la Chicago locale, en plus. Pour l’avoir vécue, la vie en appartement, c’est la mort à petites doses. J’ai besoin d’air, d’espace, de verdure, de nature.

Mes travaux en cours, petits ou moins petits, m’attendent. Il-va-falloir-s’y-remettre.

Pour le bureau, c’est en cours depuis le week-end dernier. Je compte en solidariser les pieds par des traverses, assemblées par tenons et mortaises. Le traçage est en cours, de même qu’une liste d’outils nécessaires pour la suite de ce projet, et pour ceux qui ne manqueront pas de suivre. Il me manque les classiques pour le travail du bois : ciseaux, rabots, …

Je vais également reprendre mes corrections ce midi, sur mon temps de pause, en me concentrant, pour commencer, sur « L’Ordre des Mères ». Il s’agit pour le moment d’une nouvelle, et une série pourrait suivre, mais une chose à la fois.

De l’écriture à la lecture, il n’y a pas loin. Ma pile à lire est à peu près stable. Je n’ai toujours pas terminé « Marée Stellaire« , de David Brin. Avec un chapitre tous les deux jours en moyenne, la lecture risque de durer, mais il s’agit d’un roman, pas d’un marathon.

En cours également, la mise à disposition de librairies et de programmes sur framagit, avec quelques questionnement quant-aux licences. Il y a un gros travail de documentation à faire, mais le fait de publier le code devrait me pousser à m’y coller. Et puis le code, ça se partage.

Pas de bilan, donc, ni de prospective à deux ans. Et encore quelques heures à résister à l’envie de benner cet article…

 

Crédits photo : « Bear Sleeping » par MJ Boswell from Annapolis, Md, USA ; licence Creative Commons Attribution 2.0 Generic

Publicités
Catégories :vie du blog Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :