Le projet « Antoinette »


Un collègue de travail m’a donné il y a plusieurs années une Antoinette partiellement construite.

Il s’agit d’une trapanelle datant des débuts de l’aviation, et ayant établi le record d’altitude en 1910.

Le bel oiseau est resté dans sa boîte au moins deux ans, avant que je ne décide de la construire au local du club d’aéromodélisme, en version statique.

La première itération :

  • L’Antoinette traitée en modèle statique - Un collègue de travail m'a donné il y a plusieurs années une Antoinette partiellement construite. Il s'agit d'une trapanelle datant des débuts de l'aviation, et ayant établi le record d'altitude en 1910. Pour donner une idée du contenu de  ce kit de la société Air Loisirs,  c'est de la dentelle, à l'identique ou presque de l'originale, avec son croisillonnage de câbles, et l'aile rigidifiée par ses potences et ses câbles.
  • L’Antoinette est terminée - Pour être honnête j'ai décidé qu'elle est terminée, pour plusieurs raisons. Tout d'abord ce projet a duré trop longtemps, surtout pour un modèle que je ne destinais pas au vol. Ensuite, le kit est vraiment trop ancien, et le bois amaintenant trop sec pour être suffisemment solide. Par exemple,
%d blogueurs aiment cette page :